de | fr
   
 
 
21.11. - 25.11.2011
workshop 2011-2
 
3.7. - 10.7.2011
workshop 2011-1
 
 
28.2. - 4.3.2011
Bourgogne
 
3.1.2011
Recontre à Paris

 
8.11. -12.11.2010
workshop 2010/2
 
 
 
 
23.7. - 24.7. 2010
Treffen in Paris
 
1.6.2010
peinture2020malerei
 
 
 
 
18.3.2010
Visite du L.A.C. Sigean
 
15.3. - 22.3.2010
workshop 2010/1
 
 
 
2.7.- 5.7.2009
Besuch aus Toulouse
 
Konzeption mit Ludwig
Museum Koblenz
 
Virnich á ESBA Toulouse
 
6.12 - 10.12.2008
Recontre à Mayence
 
 
 
 
   
29.04.2012 - 17.06.12
PEINTURE2020MALEREI
   
  9.7.2011
en haut
   
  9.4. - 11.4.2011
Ganymed 3
 
1.4. - 3.4.2011
Ganymed 1
   
3.3.2011
Ins Blaue - Un voyage sans destination
Centre d'Art Pougues les Eaux
   
   
  15.11.2010
EP limbus europae
 
 
 
 
14.5.2010
Polichinelle IV
 
25.3.2010
Polichinelle III
   
22.3.2010
Polichinelle II
  19.3.2010
Performance
Felix Bressieux
   
   
  9.3.2010
Polichinelle I
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
Projet   Artistes   Contact   BLOG
Expositions / Texte   Médiagraphie   Liens    
   
 
8.11.-12.11.2010
\\ workshop 2-2010, Berlin

Ce workshop avait été consacré à la fois à la découverte des musées de Berlin et à un état des lieux du projet "peinture2020malerei". Les journées étaient partagées entre visites d'expositions et séances de travail. Pour ces séances, nous avions loué une salle équipée d'un vidéoprojecteur tout près de notre auberge de jeunesse.
                                                          
Winfried Virnich résumait les différents niveaux du projet "peinture2020malerei":
- L'échange sur des points de vue très différents dans le travail personnel de chaque participant.
- L'occasion de comparer diffèrent systèmes d'enseignement artistique.

- L'exploration de deux contextes culturels par l’intermédiaire de voyages et de visites d'expositions.
- Au delà, le but de dépasser l'expérience personnelle et de faire une exposition: Le titre propose un point de vue prospectif et la réclamation d'une déclaration plus générale sur l'avenir de la peinture. Tout cela demande une grande exigence pour la suite du travail.

Katharina Schmidt donnait une conférence sur "la peinture dans un contexte élargi". Elle évoquait des questions suivantes: 

- Où trouve-t-on la peinture en dehors du contexte habituel dit "White Cube"?
- Quel rôle joue l'espace public?
- Quels outils ont influencés la peinture au 20eme siècle?
- Quel rôle joue l'ordinateur?
- Comment est-ce que la peinture est-elle délimitée?
- Comment peut-on dépasser ces limites?

Elle développait ces questions à partir d'exemples d'artistes tels que Yves Klein, Daniel Buren, BMPT, Anton Perich, Tim Head, Sussanne Peasler, Ursula Döbereiner, Friederike Feldmann, Josh Smith.
Dans la discussion suivante apparaissaient deux avis différents concernant la possibilité de définir la peinture:

- La Peinture considérée comme une forme colorée.
- La notion de la peinture n'est pas quelque chose de stable mais quelque chose dépendant du contexte et de l'intérêt de l'artiste.




Une grande partie du temps était consacré à faire le tour de l’actualité culturelle de Berlin :
"Alte Nationalgalerie", Collection;  (notamment Casper David Friederich, Adolph Menzel, Hans von Marees)
"Galerie Contemporay Fine Art", Max Frisinger et Marcel Eichner.
"Deutsche Guggenheim, Color Field" (exposition avec Gene Davis, Paul Feeley, Helen Frankenthaler, Hans Hofmann, Alfred Jensen, Morris Louis, Kenneth Noland, Jules Oltilski, Raimond Parker, Larry Poons, Mark Rothko, Frank Stella et Larry Zox)
"Gemäldegalerie", collection (notamment van Eyck, Dürer, Raffael, Tizian, Caravaggio, Rubens, Rembrandt, Vermeer)
"Daimler Kunst Sammlung", "Minimalism and Applied II",
"Neue Nationalgalerie", "intolerance,Willem de Rooij",  collection notamment  Munch, Kirchner, Picasso, Klee, Feininger, Dix et Kokoschka)
"Martin Gropius Bau", "Pierre Soulages"
"Hamburger Bahnhof" "Carsten Höller", collection
"Galerie M+R Fricke", "Gabriele Basch"

Plusieurs participants montraient un diaporama de leur travail actuel:
Artur Löwen, Catrin Collisi, Verena Erfle, Lukas Fastabend et Lisa Tarabit donnaient un bref aperçu sur leur travail étant nouveaux dans le projet. Guillaume Durrieu montrait des peintures réalisées pendant une résidence en Dordogne. Marceau Couve parlait de ces expériences à Leipzig où il est installé depuis un an et montrait sa production depuis.

La discussion de jeudi éclatait à nouveau autour de la présentation de Julien Alins : une vidéo d'une installation dans laquelle, utilisant des nuances de rouge, de vert et de bleu au travers de vidéo-projections, il posait des questions fondamentales sur la picturalité. Utilisant le principe de la synthèse additive et non plus celui de la synthèse soustractive couramment utilisé par le biais de la matérialité que pratiquait la majorité des gens présent, il fallut redéfinir une fois de plus la Peinture. Les nouveaux médiums possibles aujourd'hui (évoqués lors de la conférence de Katharina Schmidt sur "la peinture dans un contexte élargi")  pour parler de Peinture déclenchèrent le conflit autour de la table.